Recherche avancé

Mobilité Venoge

Mobilité régionale Penthalaz-Cossonay

Mobilité régionale Penthalaz-Cossonay

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Programme de mesures d'amélioration en cours. Nouvelle ligne de bus 58 à découvrir..

 

Historique

Une forte mobilité régionale croissante est constatée sur le territoire des communes de Cossonay et de Penthalaz. Suite aux inquiétudes émises par la municipalité de Penthalaz au début de l'année 2017, une feuille de route traitant de cette problématique est proposée par la DGMR en automne 2017. Celle-ci demande aux associations régionales concernées (ARGdV et Arcam) d'étudier les mesures pouvant améliorer le problème évoqué. Programme de mesures présentés aux communes concernées le 20 juin 2018.

Echéances 2020

  • Lancement de 2 projets de mobilité en partenariat avec les communes du district dans le périmètre concerné : 
    • fin octobre du projet P+R - besoins en parkings d'échange pour véhicules motorisés et vélos aux abord des interfaces de transports voyageurs du district piloté par l'association régionale et le schéma directeur du Nord-lausannois.
    • janvier du projet TP2 - réorganisation de l'offre de bus régionale au sein du bassin de la Venoge pour l'arrivée du RER cadencé à 15 dès fin 2021 piloté par la DGMR en partenariat avec votre association régionale (ARGdV) et de celle de Cossonay-Aubonne-Morges (Arcam).
  • Projet INT- Réaménagement de la place de la gare CFF de Cossonay-Penthalaz (2 étapes: fin 2021 et 2025-2030, intégration dans les réflexions de l'association régionale du Gros-de-Vaud. Précisions dans l'article de 24 Heures du 16.11.2019.

Présentation de la démarche initiale

Etablissement au printemps 2018- voir détail dans document "Résumé des mesures et chantiers".

  • d'un programme de mesures à mettre en oeuvre
  • de 3 constats généraux liés au trafic, aux aménagements des espaces publics et manque de sécurité des itinéraires dédiés à la mobilité douce
  • d'une liste de 7-10 chantiers à conduire en tant que projets.
  • d'un retour aux communes et aux préfets de ces documents.
  • d'une analyse d'opportunité de disposer d'une navette automatisée en site industriel (fin 2018, sa faisabilité n'a pas pu encore être prouvée)
  • d'une proposition d'une priorisation de mesures à mettre en oeuvre en discussion avec les communes
  • d'une liste de projets dans laquelle l'association régionale s'implique directement.

[S_E_C_T_I_O_N]


[/S_E_C_T_I_O_N]